AUGMENTATION DES TARIFS POUR 2021

Pas d’augmentation des tarifs pour 2021.

 

 

Conseil portuaire du 11 novembre 2020

 

Il s’est tenu en Visio conférence sous la présidence de Mme Léonidas, première adjointe représentant le Maire de La Rochelle.

Y ont assisté :

C Léonidas, Ch. Marbach, B Moquay, P Bernier, JJ Coudray, F Bertout, A Garcia, B Jenner, L Da Rold, P Gaste, O Grassi.

 

Ordre du Jour : Tarifs 2021

Questions diverses

Tarifs 2021 : Les projections budgétaires sur l’exercice 2020 sont bénéficiaires en raison d’une baisse des dépenses supérieure au manque de recettes. Cette situation permet de lancer sur cet exercice des travaux d’entretien qui ne pèserons pas sur les suivants.

 

Les grandes masses de dépenses envisagées en 2021 restent sur les bases du Budget Prévisionnel 2020 (Masse salariale et achats). L’augmentation des redevances versées à la ville sera compensée par une réforme de la CET.

Parallèlement les charges liées aux opérations de dragage doivent diminuer significativement.

L’évolution générale des prix pour les ménages en 2020 devrait être d’environ 0,4 %. Les prévisions actuelles d’inflation pour 2021 sont de l’ordre de 0,5 % (Source Banque de France)

 

Compte tenu de ces éléments et du fait que l’évolution des tarifs 2020 a été supérieur à l’inflation, il est proposé de ne pas faire évoluer l’ensemble des tarifs portuaires pour l’année 2021.

La proposition est approuvée à l’unanimité.

Au-delà de cette bonne nouvelle nous nous étonnons de n’avoir aucun élément chiffré pour juger du bien fondé des décisions budgétaires (Reprévu à octobre ou pré budget). En fait la Régie reprend ses anciennes habitudes de fixer les tarifs en fonction de ce que ses clients devraient pouvoir supporter et non du strict nécessaire pour équilibrer son budget.

 

Projets d’investissement (Prévisionnel 2021) : Le programme d’investissement envisagé pour 2021 intègre une part importante de projet non réalisé en 2020.

 

Au-delà de la poursuite d’action récurrentes, l’année 2021 verra la réalisation d’importants investissements reflétant l’engagement du port dans l’amélioration de sa gestion du domaine portuaire et de son offre de service.

Logiciels gestion du plan d’eau (110 000 €).  A la question de savoir s’il n’existe pas de logiciels pertinents sur le marché, B M répond par la négative, ils ont tous des spécialisations mais aucun ne donne entièrement satisfaction à l’échelle d’un port comme le nôtre. Aujourd’hui le logiciel employé n’est pas mauvais pour la gestion des places mais il provoque des erreurs de facturations qui stressent le personnel (20 000 factures par an).

Matériel (853 000 €) :

Achat de pontons

Brise clapot passerelle Mandela

Généralisation des « cubes » ponton 63

Pose d’anodes et changement de pieux

Nouveaux portillons au vieux port et au Lazaret sud

Achat d’un engin de manutention de 15 t

Achat de bateaux et véhicules de service, outillage etc.

Agencement (215 000 €) :

Aménagement et signalétique de la ZA des Minimes

Signalétique plateau nautique

Déploiement de carrioles connectées et d’arceaux vélo

Bâtiments (935 000 €) :

Restructuration du bâtiment de services du Bout Blanc. A la question qu’en est-il des services pressentis, B M précise que de nouveaux pourparlers sont en cours avec un restaurateur, que l’épicerie devrait ouvrir au printemps.

Rénovation des sanitaires du vieux port et du Lazaret

Fermeture de la capitainerie (Problème de travailleur isolé)

Acquisition et aménagement d’un nouveau bâtiment manutention

Réaménagement de l’ancien bâtiment

Remboursement de dettes financières (750 000 €) :

Emprunts réalisés en 2017 et 2019.

 

La juxtaposition en 2021 de l’acquisition d’un nouvel engin de manutention de ,15 t, du lancement de la rénovation des sanitaires du Lazaret et de l’opportunité foncière d’acquisition et de l’aménagement d’un bâtiment pour le nouveau bureau de manutention conduit à un déséquilibre du budget d’investissement qui devra être comblé par la souscription d’un emprunt de 300 000 €.

Questions diverses :

A la question Comment se porte l’équipe du port avec laquelle nous n’avons plus de contact, a-t-elle été impactée physiquement par la pandémie ? B M répond que l’équipe se porte bien, 4 agents ont été infectés, un seul est toujours manquant.

A la question 2021 sera une année de renouvellement du CLUPP, Comment envisagez-vous les modalités d’élections organisées par le port, ce dont nous le remercions, BM indique que P Bernier est chargé de son organisation.

Ce dernier précise que les inscriptions au CLUPP se feront courant décembre pour que les candidats se déclarent en janvier et que les élections puissent se tenir au printemps

 

 

 

 

Le CR du Conseil Portuaire suit.