Drame à Groix

Le voilier chavire : Une plaisancière décédée, une autre gravement blessée à Groix

Drame de la mer la nuit dernière, où le CROSS Etel a coordonné les secours sur le First 51 Reder Mor qui a démâté et chaviré à la Pointe des Chats, à Groix, alors que ce voilier en provenance du Portugal s’était initialement signalé à Belle-île, 23 milles plus au Sud. Hélas, il était trop tard pour une femme de 47 ans en arrêt cardio respiratoire dont le décès a été constaté vers 3 heures cette nuit. Une autre plaisancière de l’équipage du Reder Mor a été gravement blessée.

C’est Dragon 56 un hélicoptère de la sécurité civile comme celui-ci, qui a évacué la plaisancière blessée vers l’hôpital de Lorient. Pour une autre membre de l’équipage il était hélas déjà trop tard et son décès a été constaté vers 3h la nuit dernière
C’est Dragon 56 un hélicoptère de la sécurité civile comme celui-ci, qui a évacué la plaisancière blessée vers l’hôpital de Lorient. Pour une autre membre de l’équipage il était hélas déjà trop tard et son décès a été constaté vers 3h la nuit dernière | DR SÉCURITÉ CIVIL

Bruno MÉNARD. Publié le

Une femme est décédée et une autre a été gravement blessée dans un dramatique accident de voilier cette nuit à la pointe des Chats, au Sud de l’île de Groix, alors que le mauvais temps sévissait. Une enquête est ouverte pour préciser les circonstances de ce drame.

Le bateau, le First 51 Reder Mor, un voilier de plaisance de 15 mètres, revenait du Portugal. Il était en panne électrique et malmené par le mauvais temps (mer forte, vent force 5). Il semble que le bateau n’avait plus ni AIS, ni VHF et instruments et moyens de communication et que l’équipage de cinq personnes – deux femmes et trois hommes, de nationalité française – s’était signalé par téléphone en difficulté à Belle-île, où ils croyaient se trouver… Alors qu’ils étaient en réalité au Sud de l’île de Groix, 23 milles plus au Nord. C’est là que des témoins à terre ont aperçu des fusées de détresse. Le bateau aurait démâté et chaviré plusieurs fois.

Voici ce que dit le communiqué officiel du CROSS Etel ce vendredi matin :

« Le jeudi 09 janvier à 20h47, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) Etel est alerté par les cinq membres d’équipage du voilier « Reder Mor », qui se trouvent en difficulté. L’équipage du voilier signale se trouver à proximité de la pointe de Kerdonis, à Belle-Île en Mer (56).

Le CROSS diffuse immédiatement un message MAYDAY RELAY et engage un dispositif de sauvetage composé : du canot tout temps 096 Belle Isle de la station SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer) de Belle-Île en Mer, de l’hélicoptère Dragon 56 de la Sécurité Civile et d’un navire de pêche transitant dans le secteur de Belle-Île en Mer.

Selon le CROSS le voilier s’est signalé en difficulté à la pointe de Kerdonis, au Sud-Est de Belle-Ile, alors qu’il était en réalité 23 milles plus au Nord, à la pointe des Chats de l’île de Groix. | NVCHARTS-VOILES ET VOILIERS

Le voilier relocalisé : il n’était pas à Belle-île mais à Groix

Le communiqué poursuit : « Après que l’équipage a tiré ses fusées de détresse, des témoins signalent des fusées rouges dans le secteur de la pointe des chats de l’Île de Groix (56). Le voilier y est relocalisé à 22h12 par l’hélicoptère Dragon 56. Le CROSS engage alors la vedette de sauvetage de première classe 147 Notre Dame du calme de la station SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer) de Groix. Les sauveteurs en mer de Groix parviennent à prendre en remorque le voilier et à le ramener à quai, à Port Tudy, le vendredi 10 janvier à 01h20.

Parmi les cinq membres d’équipages, une personne est alors en cours de réanimation. A 03h00, son décès est malheureusement constaté par un médecin du Service mobile d’urgence et de réanimation (SMUR).

Un autre membre d’équipage est blessé et est transporté par l’hélicoptère médicalisé Dragon 56 au Groupe Hospitalier Bretagne Sud, à Lorient, où il est pris en charge à 03h40.

Les sauveteurs en mer de Groix emmènent les trois autres membres d’équipages, tous choqués, à Lorient, où ils sont pris en charge au centre hospitalier à 03h40. »

Selon certaines sources, la destination du bateau était Le Bono, dans la rivière d’Auray, mais il n’y a pas de confirmation officielle de cette destination. Ce que l’on sait, c’est que le Reder Mor a traversé le golfe de Gascogne dans le coup de vent. La panne électrique pourrait éventuellement expliquer la difficulté à se positionner dans le mauvais temps et le fait que le bateau se soit signalé par téléphone au moment où l’équipage récupérait du réseau à l’approche des îles bretonnes. Mais à cette heure, ce ne sont que des suppositions.

Voiles et Voiliers