Faut-il bruler des pneus pour être entendu dans ce pays ?

 

 

Le Conseil Portuaire du 18 décembre, qui s’annonçait routinier puisque l’augmentation des tarifs pour 2019 (1,25 %) avait déjà été voté par le Conseil d’Administration, nous a réservé quelques désagréables surprises :

Tout d’abord et sans information préalable, la ville et le « port » ont signé dans la précipitation un avenant n°1 à la convention du 12 novembre 2018.

Par cet avenant le port devra verser à la ville en 2018 un complément de redevance de 250 000 €.

Résumons (en k€) :

……………………………………………………………………………………………………..2017                      2018      Augmentation

Redevance d’occupation du domaine Public                                             1088                      1138

Complément avenant                                                                                                                     0250

Total                                                                                                                    1088                     1388                      28%

A ces sommes il convient d’ajouter la Convention de mise à disposition du Domaine Portuaire  pour 552 000 €.

Ne sont-ils pas gentils les plaisanciers ?

Pourquoi ceci ? Parce qu’en dépit de nos remarques et de nos mises en garde on continue d’augmenter les redevances d’amarrage de manière arbitraire et confortable sans anticiper les gains de productivité réalisables.

Notons aussi que les représentants élus du CLUPP n’ont pas la majorité au Conseil Portuaire, que les autres représentants sont liés d’intérêt à l’administration et que donc les avis du conseil portuaire ne reflètent pas l’opinion des clients du port.

Car ces bénéfices ne sont pas exceptionnels                                Réalisé 2017                       Budget 2018

Recettes d’escales                                                                                         474                               467

Forfait mensuels                                                                                            521                               527

Total                                                                                                                  995                             994

Il est donc normal que l’on ait dépassé l’objectif en 2018.

Conséquence : Le port aurait réalisé un bénéfice inhabituel conduisant mécaniquement à une imposition en rapport.

 

Taxe de séjour : En dépit du climat actuel et des promesses elle est passé en douceur pour l’instant :

Elle est insidieuse, forfaitaire, rampante et bien sur illogique et inique, elle est déjà prévue en augmentation pour les prochaines années.

 

…………………………………………………..Réalisé 2017       Budget 2018       budget 2019       Budget 2020

Taxe de séjour                                                 52                           83                           108                        133

Augmentation / 2017                                                                    60%                       102%                     156%

Et l’augmentation pour 2021 est déjà décidée ! Comme cela, certaines nuits vous pourrez la payer 3 fois. (Taxe d’habitation + Taxe de séjour forfait port + taxe de séjour réel escale)

La vie de certains de nos élus est décidément bien douce.

Nous organisons la riposte à cette absurdité.

Résultat : En 10 ans le montant des ventes de bateau neuf en France a baissé de 38 % (Le télégramme du 16 12 2018) c’est-à-dire qu’en 2028 il restera environ la moitié de la flotte à moins que le phénomène s’accélère.

Nos enfants n’auront pas à subir une longue liste d’attente s’ils ne vont pas naviguer ailleurs.

 

Les autres points importants du budget 2019 (Toutes les sommes en k€) :

Montant total 15 237 (+ 11 %)

 Recettes :

Recettes d’escale 531 (+ 14 %)

Forfaits mensuels 578 (+ 10 %) Ce sont les candidats en attente de contrat annuel.

Recettes annuelles 9270 (+ 1.8 %)

Vente de carburant 1 554 (+ 25 %)

Les grutages en légère hausse

A compter du 1° avril 2019 les douches seront gratuites pour les possesseurs de badge ou cartes.

Dépenses :

Dragages 2 515 (+109 %) Nous attaquons les zones polluées pour lesquelles les sédiments ne peuvent pas être rejetés en mer et doivent être valorisés. En 2019 nous traiterons la moitié des volumes concernés.

Assurances 143 (- 28 %) Relèvement de la franchise

Services extérieurs en hausse du fait de l’obtention de nouvelles certifications en remplacement des anciennes.

Salaires 2 221 (+ 3 %) + 3 postes

Taxes en fortes hausse (voire plus haut)