JEAN-LUC VAN DEN HEEDE CAP HORN PASSE

12:00 UTC 23.11.2018 – Les Sables d’Olonne, FranceJean-Luc Van den Heede, navigateur français âgé de 73 ans et leader de la Golden Globe Race 2018 à bord de son Rustler 36 Matmut s’apprête à enrouler le cap Horn ce soir, à environ 20 h 00 UTC. Dix-sept marins solitaires sont partis des Sables d’Olonne le 1er juillet et 8 sont toujours en course. Ils ont déjà passé plus de 145 jours en mer et Jean-Luc a parcouru 20 000 milles, à la vitesse moyenne de 5,75 nœuds, soit 138 milles par jour. Ce chiffre est à comparer aux 4,02 nœuds de Sir Robin Knox-Johnston lors du Golden Globe originel organisé par le Sunday Times en 1968/69, lorsqu’il est devenu le premier homme a réaliser un tour du monde en solitaire sans escale. Le rival le plus proche de Van Den Heede est le Néerlandais Mark Slats qui navigue sur un autre Rustler 36 – Ohpen Maverick – à 1350 milles dans son sillage.ETA au HORN: 20 h 00 UTC le 23 novembre (21h00 heure française)Météo prévue: 35/45 nœuds de vent de nord-ouest et 6 mètres de houleLe vent de nord-ouest tombera à 25 nœuds et la houle diminuera à 3 mètres après le passage du cap Horn20 000 milles environ ont été parcourus jusqu’à présent et 7 000 restent à effectuer jusqu’à la ligne d’arrivée aux Sables d’Olonne

Il est en mer depuis 145 jours, à la vitesse moyenne de 5,75 nœuds, soit 138 milles par jour.

1350 milles d’avance sur Mark Slats.

Il a 86 jours d’avance sur le voilier Suhaili de Sir Robin Knox Johnston, vainqueur de la course originelle en 1968/9.

Il a 20 jours d’avance sur le temps réalisé par le Français Bernard Moitessier jusqu’au cap Horn, sur son voilier Joshua.

Le voilier Matmut de Jean-Luc Van Den Heede a été endommagé au niveau de son gréement lorsque le bateau a enfourné et s’est fait couché violemment il y a trois semaines. Le Français a effectué des réparations mais doit désormais ralentir chaque fois qu’il doit naviguer vent de face pour minimiser les chocs dans les vagues à cette allure. Cela va le ralentir lors de sa remontée de l’Atlantique vers l’arrivée aux Sables d’Olonne, ce qui va donner à Mark Slats l’opportunité de réduire son retard et peut-être même de prendre la tête de la course. La grande question est de savoir à quelle vitesse Slats va pouvoir remonter sur Jean-Luc ? Si le Néerlandais peut naviguer 20% plus vite, alors les deux marins pourraient se retrouver aux coudes à coudes au cours de la première ou de la deuxième semaine de février.

Pour accéder aux dernières informations sur l’approche et le passage du cap Horn de Jean-Luc, allez sur goldengloberace.com/livetracker/ ou visitez le site www.facebook.com/goldengloberace/

Ecouter Jean-Luc en direct

Lundi 26 novembre à 17h30 UTC (18h30, heure française), le quartier général de la GGR aux Sables d’Olonne sera ouvert aux médias et au public pour écouter Jean-Luc Van Den Heede en direct sur son téléphone satellite lors de son appel de sécurité hebdomadaire. Il reviendra alors sur sa course et son passage du cap Horn. Les participants auront la possibilité de poser des questions à Jean-Luc.

Cette communication exceptionnelle sera également partagée sur www.facebook.com/goldengloberace/