Projet accepté !

Vendée. Feu vert pour le parc éolien en mer au large des îles d’Yeu et de Noirmoutier

Le projet compte implanter 62 éoliennes en mer.
Le projet compte implanter 62 éoliennes en mer. | REUTERS

Le préfet de la Vendée a signé la dernière des décisions nécessaires à la réalisation du parc éolien au large des îles d’Yeu et de Noirmoutier.

Le préfet de la Vendée vient de signer, au bénéfice de réseau de transport d’électricité (RTE) une dérogation pour « arrachage, enlèvement et transport de spécimens d’une espèce végétale protégée et pour perturbation intentionnelle de spécimens d’espèces animales protégées » .

Cette autorisation était nécessaire pour « permettre à RTE de réaliser les travaux de raccordement électrique terrestre du parc éolien en mer au large des îles d’Yeu et de Noirmoutier » , informe la préfecture.

22 mois d’instruction

Il s’agit de « la dernière des dix autorisations » sollicitées par la société des éoliennes en mer îles d’Yeu et de Noirmoutier (EMYN) et réseau de transport d’électricité (RTE).

Cette décision vient donc marquer un terme « à 22 mois d’instruction, au cours desquels ont été consultés plusieurs collectivités territoriales, associations, comités, fédérations, services de l’État, commissions administratives » , rappelle la préfecture. La population a pu s’exprimer via une enquête publique qui s’est tenue du 4 avril au 23 mai 2018 et lors de consultations du public dont la dernière a eu lieu du 5 au 25 février 2019.

Avec une puissance totale de 496 MW, le parc doit produire en moyenne 2 000 GWh par an, « soit la consommation électrique annuelle de 850 000 personnes » , assure la préfecture. L’investissement est estimé à 2 milliards d’euros. Les porteurs du projet annoncent une mise en service à « l’horizon 2021 ».

Ouest-France  6/03/2019